Prochains matchs :

27/03/17 20:30
vs
02/04/17 18:30
vs
08/04/17 20:30
vs
Billetterie

Share

Au revoir Michael

Au revoir Michael

Share this article

L’ancienne star du Levallois Sporting Club Basket (1992-1995) Michael Brooks s’est éteint lundi à l’âge de 58 ans.

Les dirigeants du Paris Levallois se joignent à ses anciens coéquipiers du Levallois Sporting Club Basket, Christian Garnier, Patrick Cham, Patrick Perroni, Michel Wachowiak, Eric Fleury, Terence Stansbury, Laurent Senechal, Patrick Plantier, Freddy Hufnagel, Stéphane Lauvergne, Vincent Masingue, Moustapha Sonko, Thierry Zig, Ron Stewart,… ainsi qu’à l’ensemble du monde du basket pour pleurer cette légende du basket au talent exceptionnel et à l’enthousiasme inébranlable.

Depuis plusieurs années déjà, l’ancien ailier fort originaire de Philadelphie, qui s’était installé en Suisse, luttait avec toute l’énergie qui le caractérisait contre une anémie aplasique. Sorti de l’Université de La Salle (NCAA) en 1980 avec les honneurs (élu meilleur joueur universitaire lors de son année senior) et des statistiques qui ont fait rêver plus d’un joueur (24,1 pts – 11,5 rbds), Michael (2m01 et 100kg) avait été drafté en NBA par les San Diego Clippers où il tournait en moyenne à 12,8 pts et 6,3 rbds (1980-1984), établissant même un record personnel à 15,6 pts de moyenne en 1981-82.

C’est en France, dont il a fini par acquérir la nationalité, qu’il décide de relancer sa carrière en 1988 après une grave blessure au genou.

Elu meilleur joueur du championnat de France en 1991 et 92 sous les couleurs de Limoges, il rejoint Levallois en 1992, avec qui il terminera 3ème du Tournoi des As dès cette même année.

Ses performances lui avaient notamment permis d’être nommé capitaine de la Team USA pour les JO de Moscou que les Etats-Unis ont finalement choisi de boycotter.

En 1996 il met un terme à sa carrière de joueur mais sa passion pour le basket le poussera à endosser le costume d’entraîneur, en France, puis en Suisse où il était devenu entraîneur, d’abord de Chêne, des Geneva Devils puis plus récemment du Blonay Basketball Club.

De retour sur Paris, son fils Sacha a évolué dans la catégorie Baby en 2011 au Paris Levallois Association  avant de quitter la France pour rejoindre son père en Suisse.

Nous pensons aussi à lui aujourd’hui.

0 Commentaire

Laissez un commentaire

Archives